• Confinement : 7 défis en 4ème pour découvrir la carte micro:bit virtuellementCes défis peuvent être réalisés en ligne sans même jamais avoir entendu parler de la carte.

    Certains défis réclament de transférer les programmes dans la carte même si tout est simulable à l'écran (c'est volontaire car certains de mes élèves possèdent une carte physique mais évidemment on peut faire sans).

    Les défis :

    1/ Défis 1 et 2 : les élèves doivent suivre 5 tutoriels proposés sur le site de micro:bit pour prendre en main la programmation de la carte. Une analyse du programme est demandé pour le défi 2 (à titre indicatif, temps de travail durant le confinement : 2 heures).

    2/ Défi 3 : les élèves commencent réellement à programmer la carte sans tutoriel en ligne, ils doivent déclencher des actions en fonction des appuis sur les boutons A et B (temps de travail durant le confinement : 30 mn).

    3/ Défi 4 : il s'agit de modifier le défi 3 en introduisant les blocs conditionnels imbriqués (temps de travail durant le confinement : 30 mn).

    4/ Défi 5 : un défi un peu plus compliqué, il fait appel au déplacement du sprite sur la matrice déjà vu lors du défi 2 (temps de travail durant le confinement : 1 heure).

       

    5/ Défi 6 : les élèves doivent suivre un tutoriel pour faire communiquer par radio deux cartes. A noter que la simulation virtuelle entre deux cartes est possible sur le site, je l'explique dans le défi (temps de travail durant le confinement : 1 heure). merci à Collège Joachim du Bellay 

    6/ Défi 7 : il tient lieu de "micro projet", il s'agit de programmer avec deux cartes une signalisation de changement de direction sur une trottinette ou un vélo (temps de travail durant le confinement : 2 heures).

    Les coquilles doivent être nombreuses même si j'y ai apporté des corrections récemment, faites moi signe  

    Confinement : 7 défis en 4ème pour découvrir la carte micro:bit virtuellementConfinement : 7 défis en 4ème pour découvrir la carte micro:bit virtuellement

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Un clic sur l'image pour agrandir.

    Version finale de l'application sous App Inventor du robot mBot explorateur

    Téléchargement de l'application (modifiez votre adresse IP pour le retour vidéo) 

    Version finale de l'application sous App Inventor du robot mBot explorateur

    Deux ou trois trucs à savoir

    • J'alimente le robot avec la batterie Technologie Services 5100 mAh. J'ai pas testé avec la 1050 mAh mais l'autonomie devrait être faible.
    • Le robot refuse de s'allumer sans le cordon USB connecté (procédure : connecter le robot en USB puis allumer le robot et enfin déconnecter le câble USB).
    • En cas de problèmes de connexion Bluetooth, dans le menu Connecter de mBlock, Téléverser le microprogramme de communication puis Réinitialiser le programme par défaut, cela devrait arranger les choses !
    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Visiblement pour les révisions du DNB, ce sera en 2021... 

    Un clic sur l'image...

     Révision brevet : chaînes d'information et d'énergie (mise à jour 27/04/2019)

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Alors que les EPDM (Engins Personnels de Déplacements Motorisés) sont sur la sellette et qu'un décret est paru en septembre 2019 afin d'en fixer l'usage et les caractéristiques, je me suis penché sur la signalisation de changement de direction de ces machines puisqu'elles sont interdites de trottoirs et doivent emprunter la route à défaut de pistes cyclables. Les vélos et les trottinettes fonctionnant à coups de jarrets ne sont pas concernés par ce décret mais rien n’interdit de renforcer leur sécurité...

    J'ai lancé à l'arrache en 4ème un mini projet (voir en fin d'article) sur cette problématique de signalisation avec des cartes micro:bit. Je ne connaissais pas la carte mais tout de suite elle s'est imposée avec à sa matrice de 25 LEDs. L'interface web de l'appli est sympa grâce à la simulation graphique de la programmation (on peut par exemple se passer de cartes physiques pour cette étude, la virtualisation affiche les deux cartes et les boutons sont actifs). Quant à la communication radio entre deux cartes , on ne peut faire plus simple et fiable.

    Après une première séance, force est de constater que les élèves s'approprient très facilement la carte anglaise et que le capital sympathie est tout de suite là.

    J'alimente les micro:bit avec les batteries de mes mBot.

     

    Un programme basique (par rapport aux vidéos, suppression du clignotement sur la carte émettrice, c'était pénible à l'usage). Merci à #Technomer et #Guillaume_Led pour leurs conseils :)

    un clic sur l'image pour agrandir

    Signalisation NVEI avec cartes micro:bit

    Un défi possible en début-milieu cycle 4

    Tu dois réaliser avec deux cartes micro:bit un système qui signale que tu vas tourner à droite ou à gauche lorsque tu circules en trottinette.

    La première carte (émettrice) fixée au guidon commandera la seconde (réceptrice) fixée au garde-boue arrière. La carte réceptrice signalera les changements de direction grâce à sa matrice de 25 LEDs.

    La carte émettrice affichera la commande sélectionnée sur sa propre matrice LEDs (tourner à gauche - tourner à droite - tout droit).

    La carte réceptrice devra elle aussi signaler que tu vas tout droit.

    Tu proposeras deux versions de signatures lumineuses sur les deux cartes.

    Coup de pouce ! (merci à Collège Joachim du Bellay)Connecter deux cartes micro:bit

     

    Téléchargements, liens et ressources

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Un point méthode pour obtenir un retour vidéo dans App Inventor via l'application IP Webcam. Voir plus loin sur ce blog.

    Point méthode, retour vidéo dans App Inventor

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Bien aidé par le tuto des collègues de l'Académie de Créteil (merci à eux), j’ai pu obtenir un retour vidéo dans l'appli sous App Iinventor pour piloter le robot à l'aveugle. Sur mon précédent proto, le retour vidéo se faisait sur un écran déporté via une GoPro et un Ipad, pas top !

    Avec un smartphone, il est possible avec l'appli IP webcam de convertir ses caméras frontale ou dorsale en caméra IP afin d'obtenir un flux vidéo via une URL dans App Inventor. Une étude qui peut se révéler intéressante pour aborder en classe les réseaux, l'adressage IP et les objets connectés.

    J'ai simplifié à l’extrême l'appli de l'Académie de Créteil, voir ci-dessous les blocs et ce que cela donne dans l'appli. Le retour vidéo est fluide et l'image est de très bonne qualité mais j'ai fait les premiers tests avec des smartphones puissants Galaxy S7 et Note 4, un autre test avec un smartphone premier prix s'est révélé moins concluant.

    Liens

     

    Trois ou quatre trucs à savoir

    • L'adresse IP à renseigner dans App Inventor est indiquée dans l'appli IP Webcam une fois le flux vidéo activé (on peut pas la louper !),
    • Une fois dans l'appli sous App Inventor, l'image n'apparait pas tout de suite, il faut sélectionner "Navigateur" puis balayer la fenêtre de gauche à droite avec un doigt pour faire apparaître "le curseur zoom", puis ensuite réduire afin de visualiser le bouton "Plein écran" pour l'activer (le zoom est un peu galère, en fait il faut poser le doigt en dessous des boutons !),
    • Une fois la vidéo affichée, il est possible d'activer le "curseur zoom" pour zoomer et dé-zoomer à partir de l'application App Inventor,
    • Il est possible d’avoir un retour vidéo sous Windows en saisissant dans un navigateur l'URL du flux vidéo (exemple ici : http://192.168.1.55:8080). Un exercice concret pour faire des manips sur les IP et facile à mettre en oeuvre si les élèves sortent leur smartphone ou si vous avez des tablettes en stock.

    mBot explorateur, retour vidéo dans App Inventor pour pilotage à l'aveugle

    mBot explorateur, retour vidéo dans App Inventor pour pilotage à l'aveugle

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Je fais suite à un tweet d'éduscolTechno, merci à eux. Il est possible de se connecter à App Inventor sans compte Google. Une option intéressante pour la sauvegarde en ligne des fichiers élèves car chaque gamin peut avoir son propre compte, il lui suffit de noter le code de sa session.

    L’année dernière, je me suis tapé la création d’une vingtaine de comptes Google (un par ordi, pénible !), les élèves transféraient leurs fichiers dans leur espace perso (ou pas, voire jamais), les fichiers étaient parfois supprimés par l'élève suivant. Je ne dois pas être très clair mais ceux qui l’ont vécu doivent me comprendre. Des collègues demandent aux élèves de se connecter avec leur compte Google, pour moi c'est hors de question.

    Le lienhttp://code.appinventor.mit.edu/login/

    Exemple avec mon projet de robot explorateur, si vous entrez le code ci-dessous, vous avez accès à mon projet (si vous cliquez sur Continue Without An Account, vous obtenez votre propre code, mais notez-le ;)

    un clic sur l’image pour agrandir

    Utiliser App Inventor sans compte Google

    Astuce : se connecter en mode navigation privée par exemple pour éviter la mémorisation de la chaîne de caractères du login sur les postes élèves si comme moi vous fonctionnez sans serveur mais avec des NAS.

    Partager via Gmail

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires