• Un tout premier essai sur une problématique de robot explorateur avec mon mBot en pleine croissance !

    La caméra est une caméra IP connectée Xiaomi (25 moins de 18 euros sur Gearbest en Chine - port gratuit). Elle filme en 1080p et détecte les mouvements, elle est équipée d'un microphone, d'un haut parleur, d'un port micro SD, elle enregistre aussi en nocturne (bluffant !), son support est aimanté.  Elle est WIFI et se connecte via l'appli propriétaire Mi Home, la caméra peut être alimentée par une batterie externe sur un port USB. La finition est exemplaire comme sur tous les produits Xiaomi (ça ressemble aux trucs à la Pomme !).  Bon, n'importe quelle caméra IP peut aussi faire l'affaire mais pas forcément avec le même rapport qualité/prix... Bien évidemment, une fois la caméra configurée, vous pouvez y avoir accès quel que soit l'endroit où vous vous trouvez... avec la 4G... 

    Reste que la caméra est avant tout prévue comme un moyen de surveillance et qu'une caméra sport type GoPro serait plus adaptée... à suivre...

    Le mBot via Mblock peut gérer quelques appareils photos mais les modèles reconnus sont hors de prix d'où l'idée d'une caméra connectée en lien avec les éléments des nouveaux programmes sur les objets... connectés...

    mise à jour (voir images 3 et 4)... Par rapport à la vidéo, j'ai modifié la position du bloc ultrasons-caméra afin de rééquilibrer les masses, plus besoin de bouquin à l'arrière pour assurer le contrepoids et le servo n'est plus bloqué en rotation par le carter de la carte, par contre, le mBot a encore grandi ! J'ai également alimenté la caméra avec une batterie, tout fonctionne nickel.

    Désolé pour la qualité de la vidéo.

     

    Un clic sur les images pour agrandir.

    Trucs en vrac ! mBot et caméra connectée sur servomoteur, premier essai... Trucs en vrac ! mBot et caméra connectée sur servomoteur, premier essai... Trucs en vrac ! mBot et caméra connectée sur servomoteur, premier essai...  Trucs en vrac ! mBot et caméra connectée sur servomoteur, premier essai...

    Partager via Gmail

  • Je fais suite à mes précédents articles sur le lancé de balles par le mBot - voir ici pour le programme sans afficheur physique et ici pour la partie mécanique. J'y ai ajouté un comptage des points sur un afficheur 7 segments (la fonction comptage est au programme du cycle 4 au niveau 3ème). 

    Un exemple possible de cahier des charges à proposer aux élèves :

    Tu dois programmer un jeu pour la prochaine fête de l'école en utilisant le mécanisme de lancé de balles déjà monté sur le robot. Le joueur a droit à 5 lancés et doit obtenir un maximum de points (1 pt, si la balle passe sous les détecteurs droit ou gauche. 5 pts, Strike ! si la balle passe en même temps sous les deux détecteurs, le Strike doit être signalé par un son). Le score doit être affiché sur l'afficheur 7 segments avec une remise à zéro par le bouton poussoir de la carte du robot.

    Nota : le Strike est difficile à obtenir car il faut absolument que la balle passe sous les deux détecteurs exactement au même instant, c'est pourquoi on a parfois l'impression que les deux LED des détecteurs s'allument en même temps et que le score n'affiche qu'un seul point.

     

    Un clic sur les images pour agrandir.

    mBot - Compteur sur afficheur 7 segments mBot - Compteur sur afficheur 7 segments

    Partager via Gmail

  • Monter le module ultrasons du mBot sur un servomoteur permet au robot d'être beaucoup plus réactif et de prendre la bonne décision en présence d'obstacles. La vidéo est à vitesse réelle, les moteurs sont au max.

    Un clic sur les images pour agrandir.

    mBot et module ultrasons sur servomoteur, des yeux dans le dos ou presque !

     mBot et module ultrasons sur servomoteur, des yeux dans le dos ou presque ! mBot et module ultrasons sur servomoteur, des yeux dans le dos ou presque ! mBot et module ultrasons sur servomoteur, des yeux dans le dos ou presque ! 

    Partager via Gmail





    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires